La Mission Bretonne de Paris TaV: un lieu qui conte.

single post

Depuis plus de soixante-dix ans , la Mission Bretonne TaV est un des acteurs essentiels de la promotion et de la diffusion de la culture bretonne sur Paris et la région parisienne. En plus des ateliers de danse, de langue bretonne, de chant, de musique, de conte, et de son implication extrêmement active dans l’organisation de la plupart des événements bretons importants de la région parisienne, beaucoup d’artistes ont débuté leur carrière à la Mission. Tous les groupes et artistes renommés de la sphère bretonne s’y sont produits au moins une fois et la Mission est devenue un lieu de référence pour tout artiste breton. Les conteurs, bien sur, n’ont pas dérogé à la règle. De Gwendal ar Floc’h qui y a commencé sa carrière, en passant par Alain Le Goff, Fiona Mac Leod,  Michel Hindenoch, Henri Gougaud ou Patrick Ewen,  tous sont venus à la Mission Bretonne y raconter leurs histoires pour le plus grand bonheur des spectateurs.

Mais si les chanteurs et musiciens ont toujours sollicité la Mission Bretonne pour s’y produire, le lien avec les conteurs, au fil des ans, c’est quelque peu distendu.

C’est pour renouer, à la fois avec la mémoire de la Mission Bretonne et un des éléments essentiels de la culture bretonne, que le conte a été rétabli dans l’enseignement et la programmation de celle-ci, avec en point d’orgue, la création pour la saison 2009-2010 du festival Contes et Mer Veillent.

Si la création de ce festival était une véritable gageure, le succès rencontré a dépassé toutes nos espérances, tant au niveau des grands conteurs qui ont accepté de venir, que du nombre de spectateurs que nous avons accueillis. A la suite de ce festival la Mission Bretonne a de nouveau ouvert ses portes à Gigi Bigot pour son « conte et décontamination ». Nous avons ainsi accueilli des conteurs qui découvraient la Mission pour la première fois, dont Abby Patrix et Henri Gougaud.

La crise sanitaire que nous connaissons a permis, paradoxalement, une véritable ouverture. L’atelier conte de la Mission participe depuis un an à des sessions contes en vidéoconférence. Ces sessions ont permis de retrouver nombre de conteurs et conteuses de la sphère bretonne (notamment du pays gallo) ainsi que des conteurs et conteuses répartis sur l’ensemble du territoire.

Les langues régionales, ultra-marines et la francophonie (Afrique, Maghreb, Québec…)  y sont également représentées ainsi que le répertoire qu’elles défendent . Nous partageons ainsi, à chaque fois nos histoires avec une trentaine de conteuses et conteurs.

S’appuyer sur les nouvelles technologies, associer la vidéo à la promotion et la diffusion du magnifique répertoire conté breton va dorénavant faire certainement partie de notre quotidien

 

Le conte à la Mission ? Une réalité qui n’est pas près de s’éteindre !

A galon (de tout cœur en breton)!